dimanche 29 novembre 2009

TGS 2009 : la loose ultime !!

Pourquoi la loose ultime ? Pour plusieurs raisons. La première : je me suis fait chier quelque chose de bien ! Je me suis jamais autant ennuyé à une convention. Bon, les deux précédents TGS, on peut pas dire que je me suis éclaté, mais là... Y avait vraiment rien à faire. Beaucoup de stands de ventes, comme d'habitude, et des animations qui, si on n'est pas un otaku dans l'âme, ne suffisent pas à vous occuper la journée. Pour preuve, je n'y suis pas retourné le dimanche.
Heureusement qu'il y avait Corin Nemec, qui nous a fait une conférence de questions réponses fort sympathique pendant une heure (il joue Parker Lewis dans la série éponyme et Jonas Quinn dans une des séries Stargate)

Deuxième raison : le tournoi DDR League. Pour cette première étape à Toulouse, on ne peut pas dire que ce fut une réussite, pour la simple raison que de gros joueurs venus de Paris et du sud-est ont aussi participé au tournoi. Les pauvres toulousains ont donc vite été sortis du tournoi, ce qui est bien dommage. Seuls trois participants de l'association Log-in ont passé les qualifications pour les quarts de finale : Huhuh, Matt et Garfield.

Bref, dans l'ensemble, rien de passionnant. J'ai testé DJ Hero, niveau moyen : j'ai pas tout compris, c'est assez particulier de gérer la manette en même temps que les boutons et le scratch. Outre le fait que les musiques proposées ne sont pas du tout mon style et que je ne suis pas fan des jeux en HERO, cette première approche ne m'a pas convaincu. Parce que même si je n'arrivais pas à gérer tous les boutons, je me faisais chier (une fois de plus) en jouant dessus. Enfin, au moins je pourrai dire que j'aurai essayé.

Quelques photos du weekend :


tout plein d'otak'



déco stand puzzle bobble



espace arcade neo-arcadia



la silent hill qui en jette grave avec ça déco nature



espace dofus





THK et Cracrayol sur IIDX



la SN2, payante mais y avait du monde



le fameux DJ hero




Stand dédicace de Corin Nemec

A noter que pour tous les stands jeux musicaux, ils avaient mis des écrans plats ; et qui dit écrans plats, dit décalage son et image. Le pire étant le stand IIDX où avec un bon timing, il était possible de clear une song en full good voire bad, sans parler du lag immense quand il y avait un peu trop de touches à défiler à l'écran.
Je ne parlerai pas du décalage au stand DDR qui n'a pas eu l'air de déranger grand monde à part moi. Il paraît que les parisiens y sont habitués. Ainsi s'achève le Toulouse Game Show (enfin là il est pas encore fini...).


3 commentaires:

retaw neeuq a dit…

Non, non moi aussi ça me dérangeait le décalage à DDR.
C'est marrant sur les photos on a trop l'impression que y'avait personne xD

Un cours de Bungo était presque plus passionnant que cette conv ^^
9h00 : Arriver
9h15 : Ennui total (c'est fort)
18h00 Parker Lewis
19h30 : l'idée du siècle = Partir

Anonyme a dit…

A IIDX tu peux pas clear une musique avec que des bad

Charlie Patate a dit…

Je sais, c'était une façon de dire, qu'on tapait aussi bien dans le bad que dans le good. D'ailleurs j'ai pas clear la song